Domotique, ce qu’il faut savoir

De plus en plus de particuliers sont tentés de prendre une solution domotique pour apporter un brin de confort et de modernité à leur domicile. Et si vous êtes tombé sur cet article, je présume que c’est aussi pour savoir comment choisir votre solution domotique.

Je vous arrête tout de suite si vous pensez que ce sera quelque chose que vous pourriez choisir au pif ! Car opter pour une installation domotique, c’est avant tout opter pour le confort ET la sécurité en plus. Je vais donc vous donner quelques infos sur la domotique et ce quil faut savoir.

Pour quel protocole opter ?

Si comme moi, vous n’êtes pas très doué pour les termes techniques, tout ce que vous devez retenir, c’est que le protocole est le moyen que la domotique utilise pour communiquer. C’est donc le moyen d’établir la communication entre la box et les périphériques qui y sont connectés.

Il y a tout un tas de langages pour lesquels vous pouvez opter, et ils varient selon le modèle de domotique que vous prenez. À retenir : les langages ont leurs propres spécificités, et ne peuvent donc pas établir de connexions entre elles. Et même si vous essayez, ce sera très difficile, voire impossible, de les faire communiquer.

Je vous mets au courant du truc : les seuls périphériques que vous pourrez utiliser sont ceux que le fabricant de votre installation propose. C’est donc inutile de chercher à faire capter un périphérique du camp ennemi en espérant faire des économies sur vous tombez sur de modèles moins chers.

Il y a tout de même pas mal de box qui fonctionnent à protocole ouvert, et qui peut donc être connecté à plusieurs langages. Si vous avez toute une gamme de périphériques, je vous conseille de choisir la domotique à protocole ouvert qui est beaucoup plus intéressante.

Quelle box choisir ?

LE grand point qu’il faut considérer avant de courir à la caisse avec une box prise au hasard est l’autonomie de celle-ci. Pour moi, l’idéal est encore d’opter pour ces box qui reposent (presque) entièrement sur le Cloud.

Ne négligez pour autant pas les box qui n’ont pas besoin du net pour fonctionner, puisqu’elles pourront toujours assurer le travail même si votre FAI vous lâche au mauvais moment. Le mieux est encore de choisir une domotique à Cloud qui dispose aussi d’une interface de secours en cas d’urgence.

One Response
  1. Tony

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *