Pour la plupart des foyers, la cuisine est le centre de toutes les activités. Nous pouvons même dire que cette pièce est le cœur même de la maison. C’est là où la famille se réunit pour prendre des repas, là où se déroulent les principales conversations. Parfois même, elle fait office de bureau pour les grands et même pour les petits.

conseil-cuisine

Mais sans vous en rendre compte, cette pièce est aussi celle qui concentre le maximum de bactéries. Vous comprendrez donc qu’il est primordial de réduire tous les risques de maladies. Cet article vous aidera à découvrir toutes les zones sensibles de votre cuisine ainsi que les divers moyens qui permettront d’éviter la prolifération bactérienne.

Quelles sont les zones les plus sensibles aux germes ?

               La cuisine est comme je vous l’ai dit, un endroit favorable au développement de tous genres de bactéries. D’ailleurs, la plupart des intoxications alimentaires sont causées par une mauvaise hygiène au niveau de la cuisine. Alors que pouvez-vous faire pour faire obstacle à cette propagation ?

               Il n’est pas nécessaire de nettoyer tout et à tout moment, mais il y à des zones particulières que vous devez nettoyer plus que les autres. Parmi eux la zone où vous rangez les chiffons et les éponges. En effet, à cause de l’humidité, cette partie abonde de bactéries. Et lorsque vous réutiliserez ces chiffons ou éponges, les bactéries se multiplieront partout. Pour plus de précautions, préférez les lingettes désinfectantes et les chiffons jetables.

               Vos plans de travail ainsi que les planches à découper peuvent rapidement être contaminés par les bactéries. Spécialement, après le passage des aliments crus (viande, volaille, salade, fruits et légumes). Faites donc en sorte de toujours séparer les aliments crus et les aliments prêts à manger. Ces surfaces de contact alimentaire doivent être fréquemment nettoyées et désinfectées, surtout après utilisation. Vos mains doivent aussi être lavées avant et après chaque repas.

               Dans votre cuisine il y a des surfaces qui peuvent être des points de transit pour les germes. Avant de préparer un plat, commencez par vous laver les mains (je ne me lasserai jamais de le répéter, car c’est très important) avec du savon. Ensuite, vous pouvez désinfecter toutes les surfaces fréquemment touchées, car ces derniers peuvent être rapidement contaminés :

  • Le congélateur et la cuisinière
  • Les poignées de vos portes et tiroirs
  • Les robinets
  • Les plans de travail

               L’évier peut aussi se faire contaminer par les aliments crus qui y sont rincés. Mais pas seulement, car les ustensiles professionnels pour cuisiner qui y sont déjà – comme les couteaux ou encore les spatules – peuvent contribuer à la propagation des bactéries. Par conséquent, désinfectez cette partie régulièrement à l’aide d’un pistolet désinfectant.

               Vous l’aurez deviné, la poubelle est une des zones les plus sensibles à l’expansion des germes. Vous pouvez utiliser une poubelle à couvercle afin de réduire au maximum les mauvaises odeurs et ainsi vous empêcherez l’accès aux animaux ou autres organismes porteurs de germes. Pour plus de sécurité : videz, nettoyez et désinfectez la poubelle tous les jours, avec un pistolet désinfectant.

astuces-cuisine-copie

La sécurité alimentaire en quatre points

               Les germes sont très actifs dans la cuisine. Ils se multiplient rapidement sur toutes les surfaces entrainant la contamination des aliments. Pour éviter les risques d’intoxication, suivez donc ces quatre points de sécurité alimentaire :

               La contamination croisée est la principale source d’intoxication alimentaire. Ce processus se déroule quand les bactéries sur un aliment sont accidentellement transmises à un autre aliment, dans la plupart des cas, via les mains ou les ustensiles de cuisine. Pour éviter cela : lavez-vous bien les mains avec de l’eau et du savon avant et après avoir touché des aliments. Cette action est à renouveler lorsque vous venez de manipuler les poubelles, après avoir joué avec vos animaux de compagnie, après le passage aux toilettes.

               Je rappelle aussi les quelques règles de bases :

  • après la préparation des repas, vous devez toujours nettoyer et désinfecter toutes les surfaces ;
  • une planche à découper pour les aliments crus et une autre pour les aliments prêts-à-manger ;
  • toujours couvrir la nourriture ou la conserver dans une boite hermétique ;
  • ne stockez pas les aliments crus et les aliments prêts-à-manger ensemble ;
  • éloignez les animaux de compagnie de la cuisine.

               Le deuxième point consiste à nettoyer la cuisine. D’abord, décontaminez tous les éléments en utilisant la bonne technique et au bon moment. Ensuite, faites en sorte que tous les ustensiles soient impeccable avant des les utiliser. Une fois que vous touchez un objet, vous devez le nettoyer et le désinfecter (surtout les robinets, interrupteurs, poignets). Ne modérez surtout pas l’utilisation de lingettes antibactériennes, avant et après la préparation d’un aliment.

               Pour éliminer les traces de bactéries, vous devez aussi cuisiner les aliments comme il faut. Pour vérifier la cuisson de votre viande, enfoncez un couteau dans la partie la plus épaisse. La viande ne doit pas être rose à l’intérieur et son jus doit être bien clair. Faites aussi en sorte de ne jamais réchauffer deux fois le même aliment.

               Assurez-vous que vos aliments sont bien gardés au frais (0-5°C ou 32-41 °F) ou congelés pour que la croissance des bactéries soit ralentie. Lorsque vous faites les courses, vérifiez toujours les indications de stockage ainsi que la « date limite de consommation » sur les emballages. Ne gardez jamais des aliments périmés dans votre stockage d’aliment, que ce soit vos placards ou votre réfrigérateur.

               Si vous avez des restes d’aliments, couvrez-les toujours avant de les stocker dans un réfrigérateur (ou congélateur) dans les deux heures qui suivent sa cuisson. Ensuite, garantissez que ces aliments soient au préalable complètement refroidis. Mais faites bien attention, car vous ne devez pas garder trop longtemps un aliment dans le réfrigérateur.

Les différents matériaux utilisés dans la fabrication des entonnoirs à piston.

En cuisine, les ustensiles ne sont pas à choisir à la légère. Des éléments tels que le piston, l'entonnoir, le bac gastro et autres accessoires ont un rôle crucial dans le processus de cuisson. En particulier, l'entonnoir à piston, un outil précieux pour les...

DIY: Comment fabriquer un entonnoir à piston maison.

Lorsqu'il s'agit de cuisiner, l'efficacité et la précision sont deux éléments clés pour réussir ses préparations. C'est là que l'entonnoir à piston entre en jeu. Cet ustensile de cuisine en acier inoxydable, utilisé par de nombreux professionnels, est un véritable...

L’histoire des entonnoirs à piston et leur évolution.

Imaginez un instant : une cuisine sans ustensiles, une musique sans instruments. Impensable, non? Tout comme la trompette sans son pavillon ou le cor sans ses pistons. Ces éléments paraissent aujourd'hui si naturels, si évidents. Pourtant, ils sont le fruit d'une...

Vous hésitez entre piston à pression et poche à douille ? On vous guide

Choisir le bon accessoire de pâtisserie peut parfois s'avérer complexe, surtout lorsqu'il s'agit de comparer des outils similaires tels que le piston à pression et la poche à douille. Dans cet article, nous vous aiderons à mieux comprendre ces deux accessoires et à...

Les erreurs courantes à éviter avec les entonnoirs à piston.

Essayons de nous imaginer dans le futur, disons le 28 Août 2055. Nous sommes dans notre cuisine, préparant une exquise recette qui nécessite l'utilisation d'un entonnoir à piston. C'est alors que nous commettons une ou plusieurs erreurs qui peuvent complètement...

Piston à pression et poche à douille, une histoire de pâtisserie

Piston à pression et poche à douille, une histoire de pâtisserie Les moules, les plaques et les ustensiles de cuisine sont indispensables pour réaliser de délicieux gâteaux et autres préparations sucrées. Parmi ces outils, le piston à pression et la poche à douille...

Comparatif : Les meilleurs entonnoirs à piston de 2023.

En tant que passionné de cuisine et amateur des ustensiles innovants, je suis toujours à l'affût des dernières nouveautés qui peuvent faciliter la préparation de mes recettes préférées. Après avoir testé plusieurs modèles, j'ai décidé de vous partager mon comparatif...

Piston à pression contre poche à douille, le duel au sommet en cuisine

La guerre fait rage dans le monde de la cuisine, et le combat se joue entre deux accessoires indispensables : le piston à pression et la poche à douille. Ces deux ustensiles, bien que similaires dans leur fonction, ont chacun leurs particularités et avantages. Alors,...

Entretien et nettoyage de votre entonnoir à piston.

Comme bon nombre d'entre vous, je trouve un réel plaisir à concocter de bons petits plats. Pour optimiser mes préparations, j'ai investi dans différents ustensiles de cuisine. Parmi ceux-ci, l'entonnoir à piston fait partie des incontournables. Non seulement il est...

Le piston à pression, ou comment faire de la pâtisserie un jeu d’enfant

Dans le monde de la pâtisserie, il est important d'avoir les bons ustensiles pour réussir ses préparations. Parmi les accessoires indispensables, on trouve le piston à pression. Cet outil, aussi appelé poche à douille ou tube à piston, permet de créer des formes...