Le B.a.-ba pour comprendre le fonctionnement de l’hypnose ericksonienne

L’hypnose ericksonienne est une méthode de thérapie apparue grâce à un psychiatre américain Milton H. Erikson. Ce psychothérapeute a obtenu des résultats surprenants, via cette nouvelle forme de thérapie appelée hypnose Ericksonienne. Actuellement utilisée pour remédier à divers maux comme le stress,  l’anxiété, la dépression, on parle même maintenant d’hypnose thérapeutique, comme le fait cet expert dans le Sud Est de la France qui évoque l’hypnothérapie Menton.

Zoom sur le fonctionnement et les effets de l’hypnose ericksonienne….

pendule-pour-l-hypnose

Le pendule, un accessoire de moins en moins utilisé

Qu’est-ce que l’hypnose ericksonienne ?

Milton Erikson était un psychiatre qui aimait explorer l’inconscient. D’ailleurs, il a commencé par expérimenter cette méthode sur lui-même.  Il a ainsi prouvé que ses techniques de guérison pouvaient être plus efficaces que les méthodes de thérapie traditionnelle.

L’hypnose ericksonienne est totalement différente des autres types d’hypnose (hypnotiseur Nice). Si elle contraint la personne traitée à suivre le rythme imposé par l’hypnotiseur, la technique de feu Erikson, elle, est plus indirecte. En effet, l’induction en hypnose ericksonienne est plus souple. Elle s’adapte à l’état d’esprit du patient. C’est pour cela qu’elle est utilisée pour aider à faire son deuil, à maigrir et même à débarrasser d’une addiction.

Durant la séance, le patient sous hypnose, avance doucement dans un état de conscience modifiée confortable. Chaque mot et geste déployé compte, autant pour le sujet que pour l’hypnothérapeute. C’est en quelque sorte un dialogue plutôt qu’un traitement. Le thérapeute ne doit émettre aucun jugement. Il se contente d’écouter et d’aider.

Dans quelles situations peut-on avoir recours à l’hypnose ericksonienne ?

Comme évoqué précédemment, l’hypnose ericksonienne, de par ses principes, peut traiter de nombreuses pathologies. Il est par exemple possible de procéder à une séance d’hypnose pour se débarrasser de ses phobies, ou d’un trouble obsessionnel compulsif communément appelé TOC. Certaines personnes ont recours à l’hypnose ericksonienne pour arrêter de fumer ou tout simplement pour retrouver la sérénité.

Il n’y a aucune limite concernant la pratique de l’hypnose ericksonienne, tant qu’il ne s’agit pas de trouble de la personnalité comme la schizophrénie ou la paranoïa.

Étant à l’origine de plusieurs variantes d’hypnose, l’hypnose du psychiatre Erikson peut aussi aider une famille à traverser un moment difficile. C’est aussi une alternative efficace pour combattre la peur. Il revient au sujet de bien exposer sa maladie à l’hypnothérapeute pour que celui-ci puisse l’aider le plus efficacement possible.

Que ressent-on pendant et après l’hypnose ericksonienne ?

Les séances d’hypnose ericksonienne sont considérées par le patient comme un moment de détente et de relaxation. Étant donné que la personne traitée se laisse aller aux suggestions du thérapeute, il est tout à fait logique qu’il prenne du plaisir à se rendre au cabinet pour une ou deux heures d’hypnose. Même si l’hypnose ericksonienne est considérée comme une thérapie brève, certains patients reviennent chez l’intervenant, juste pour parler, se confier ou se relaxer. Le praticien jouera alors d’avantage un rôle de coach que d’hypnotiseur.

Plusieurs sensations peuvent être ressenties pendant et après l’hypnose ericksonienne. Pendant la séance, le patient aura l’impression de se trouver dans deux mondes en même temps. Il sera aussi replongé dans ses souvenirs et cela pourrait susciter chez lui quelques émotions. Il pourra aussi éprouver différentes sensations corporelles comme le froid, la chaleur ou la légèreté. Il faut noter qu’une personne sous hypnose ne dort pas, elle est juste en « transe ».

Concernant les effets de l’hypnose ericksonienne après la séance, il faut savoir que l’hypnose ericksonienne privilégie la pratique à la théorie. Ainsi, une personne peut se sentir totalement débarrassée de ses maux au bout de deux à trois séances. Si généralement ¾ séances suffisent a atteindre un objectif, on ne peut pas s’engager sur un nombre exact, car chaque cas est différent. En plus, la durée d’une séance peut aussi varier d’un patient à l’autre.

Si vous souhaitez connaître d’autres pratiques pour soigner le corps et l’esprit, lisez mon article sur les deux écoles de Reiki Japonais

2 Comments
  1. Fred.S.
  2. hypnose ericksonienne nice

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *